La fatigue, la préparation et un sommeil sain sont devenus des éléments essentiels à la santé et à la sécurité au travail.  La fatigue est souvent invisible et difficile à prévoir, et c’est l’un des risques les plus compliqués pour les travailleurs d’aujourd’hui. Une gestion efficace de la fatigue et de la préparation nécessite plus qu’une simple mesure du sommeil de la nuit précédente.

La mine Peñasquito de Goldcorp reste vigilante au risque d’accidents liés à la fatigue et met en place un système prédictif de surveillance de la fatigue dans le cadre de la gestion des risques sur le site.

En 2018, à Peñasquito, six accidents potentiellement mortels (PFO) mettaient en cause des conducteurs fatigués ou épuisés. Cinq de ces PFO se sont terminés par des collisions avec des camions de transport, et la fatigue ressentie par les conducteurs a été identifiée comme un facteur contributif important dans les collisions.

En réponse à ces risques et afin de mieux comprendre le rôle de la fatigue dans nos opérations, Peñasquito a décidé de chercher de nouvelles solutions pouvant être adaptées au système Guardvant, dont les équipements sont déjà installés sur les camions de transport pour surveiller la fatigue. Le système Guardvant utilise une technologie de surveillance des yeux détectant si un conducteur est distrait ou s’endort au volant. Un ordinateur et une caméra sur le tableau de bord du véhicule mesurent les mouvements des paupières du conducteur et identifient les signes de fatigue et de micro-sommeil.

L’équipe de Peñasquito, avec Fatigue Science, un expert à la pointe de solutions de mesure, de prévision et d’analyse de la fatigue, a lancé un test inédit au troisième trimestre 2018. L’objectif était d’évaluer le degré de gravité du risque de fatigue chez 70 personnes. Pendant 30 jours, les participants ont porté les bracelets Readibands™ de Fatigue Science qui ont mesuré la quantité et la qualité de leur sommeil, ainsi que leur degré de vigilance. Les participants ont été divisés en quatre groupes sur les quarts de jour et de nuit.

Les résultats des tests ont indiqué que les participants ont souffert de troubles de fatigue durant 18,9 % de leurs heures de travail et que leur durée moyenne de sommeil était de 6,2 heures. Les participants du quart de jour ont souffert de troubles de fatigue durant 8,9 % de leurs heures de travail et leur durée moyenne de sommeil était de 6,4 heures. Les signes de fatigue ont légèrement diminué durant le quart. Les participants du quart de nuit ont souffert de troubles de fatigue durant 49,0 % de leurs heures de travail et que leur durée moyenne de sommeil était de 5,4 heures. Les résultats ont donné à Peñasquito une base pour surveiller des améliorations des niveaux de vigilance et ont confirmé que le site doit améliorer sa gestion des risques liés à la fatigue.

En conséquence, Peñasquito a déployé une solution de gestion de la fatigue prédictive auprès de plus de 1 000 employés de la mine. Les employés de la mine sont équipés de bracelets Readiband™, et de l’application mobile, et ils peuvent ainsi gérer leur préparation personnelle et leur niveau de fatigue avant et pendant leur quart de travail. Dans l’intérêt de la sécurité des travailleurs, la direction utilise également un tableau de bord de la fatigue prédictive avant le début de chaque quart afin d’évaluer et d’intervenir de façon proactive sur des employés qui pourraient présenter un risque de fatigue importante pendant leur quart à venir, et aider les travailleurs qui souffrent de fatigue aiguë ou chronique.

La mise en place a débuté fin janvier 2019 et durera 12 mois. Le but est de mesurer la qualité et la quantité de sommeil, afin de créer un profil de santé des travailleurs participants, principalement des conducteurs d’engins lourds. Armés de ces nouveaux profils de santé, les participants pourront choisir de modifier leur mode de vie, notamment en augmentant leurs heures de sommeil et en s’alimentant mieux, autant au travail qu’à l’extérieur du travail.

« Nous comprenons que la surveillance et la gestion de la préparation et de la fatigue des travailleurs ont des avantages économiques considérables, notamment grâce à la réduction des blessures et des arrêts de travail, tout en augmentant la satisfaction et la productivité des travailleurs », a déclaré Victor Vdovin, responsable des opérations minières à Peñasquito. « Grâce à cette étroite collaboration avec Fatigue Science, nous avons également obtenu le soutien total du Sindicato Nacional de Trabajadores Mineros, Metalúrgicos, Siderúrgicos y Similares de la República Mexicana, qui représente les employés de notre mine, pour le déploiement du programme de gestion de la fatigue. Nous voulons nous assurer que tous nos travailleurs rentrent chez eux en bonne santé après leur travail. »

En outre, durant les prochains mois, le site améliorera ses systèmes de surveillance de la fatigue grâce au développement et à la mise en place d’un Programme complet de bien-être et de santé des employés. Principaux composants du programme :

  • Examens médicaux de routine et surveillance biologique.
  • Étude des polluants professionnels (bruit, silice, plomb, etc.).
  • Promotion de la santé : nutrition, tabagisme, sédentarité, etc.
  • Gestion des risques de fatigue.
  • Conditions de vie : installations sportives, dortoirs, cafétérias.
  • Facteurs psychologiques.

En reconnaissant que la fatigue est un risque pour les opérations et la santé lié à la qualité de vie personnelle et professionnelle, et en stimulant des facteurs comme une communication franche entre les employés et les superviseurs, Peñasquito vise à utiliser des technologies combinées pour réussir à identifier, gérer et prévoir la fatigue avant qu’elle n’arrive.  Cela permettra d’améliorer la sécurité, le rendement et les niveaux de préparation, mais aussi d’assurer que nos opérations minières sont Suffisamment sécuritaires pour nos familles.

S’inscrire

S’inscrire pour recevoir les mises à jour du blogue