Dans cette série, nous vous présentons les gagnants des Global Excellence Awards de Goldcorp.  Les prix ont été lancés en 2014 et ont lieu chaque année pour célébrer l’excellence et reconnaître les réalisations et les réussites des personnes et des équipes de l’ensemble de notre organisation qui font preuve d’innovation, trouvent des façons d’améliorer notre entreprise et appuient notre vision d’Ensemble, créer une valeur durable.

Dans sa quête d’amélioration continue, Peñasquito a introduit le système opérationnel de gestion (MOS) SisEP. Ce système permet au personnel de planifier les activités, de les trier par ordre d’importance et de les surveiller avec une plus grande précision. Les données en temps réel à disposition ont permis d’uniformiser grandement la planification, d’accroître l’efficacité et d’améliorer la productivité de l’équipe de Peñasquito, qui a pour cette raison remporté un prix mondial d’excellence opérationnelle.

Peñasquito était jusqu’à tout récemment un site au fonctionnement très réactif. La planification de ses cycles d’évaluation et d’exécution était sporadique. Les réunions étaient mal structurées. Les objectifs et les buts des services n’étaient pas alignés et le rendement n’était pas adéquatement suivi ni mesuré.

La direction a reconnu la nécessité d’apporter de grands changements. Elle a entrepris en 2016 un examen complet de tous ses processus pertinents et implanté un système opérationnel de gestion (MOS) afin d’améliorer le rendement des processus dans le cadre de l’initiative des systèmes d’excellence de Peñasquito (SisEP). Le travail de tous les services a été réparti en éléments plus petits pouvant être gérés et contrôlés plus souvent. Chaque tâche et processus a ensuite été analysé pour en comprendre la valeur et trier les activités par ordre de priorité. Ce processus a été mis en place partout dans le site, des activités métallurgiques aux opérations minières en passant par les services de traitement et d’administration, en mettant l’accent sur les méthodes et les améliorations éventuelles capables d’optimiser la valeur de chaque aire fonctionnelle.

Le MOS offre désormais aux gestionnaires des mises à jour, rapports progressifs de production et analyses en temps réel leur permettant de planifier et de prendre des décisions éclairées, améliorant ainsi la productivité globale de chaque aire opérationnelle. Il est maintenant possible d’analyser les processus, procédures et calendriers de haut en bas pour éliminer les inefficacités et simplifier les activités en s’assurant que les ressources, humaines et matérielles, sont allouées du mieux possible.

Les réunions sont dorénavant plus petites, plus courtes et plus pointues, et les renseignements sont partagés avec toutes les parties prenantes concernées. Chacun sait ainsi quel est son rôle et ses responsabilités, et comment atteindre les buts et objectifs.

Le système MOS de planification minière a, par exemple, donné lieu à la signature d’ententes avec toutes les parties prenantes et à la tenue de réunions d’évaluation ciblant les mesures clés du plan. Ces réunions impliquent les superviseurs de première ligne pour renforcer l’importance de la conformité et perfectionner leurs compétences. Afin d’automatiser ses rapports hebdomadaires et quotidiens, l’équipe de Peñasquito utilise l’outil d’analyse des données PowerBi, lequel permet aux employés d’économiser énormément de temps et de se concentrer sur leurs tâches prioritaires.

L’équipe d’exploitation minière a aussi repensé ses capacités et installé un nouveau système MOS de changement de quarts de travail. Les superviseurs des quarts reçoivent maintenant des plans détaillés couvrant les travaux à réaliser en priorité. Les quarts de travail sont analysés dans le cadre de discussion approfondie sur les IRC critiques du quart précédent, les écarts par rapport au plan et les mesures proposées pour les corriger lors des quarts à venir. Les modifications apportées au système ont donné lieu à une hausse de 6 % de la production durant les changements de quarts, représentant ainsi 10 millions USD en valeur actuelle nette de la vie de la mine.

Dans l’usine, les données de surveillance et d’analyse du rendement ont rapidement détecté les cibles de production et IRC inefficaces, ainsi que les améliorations possibles. En conséquence, plusieurs IRC ont été modifiés. La mesure des tonnes par heure (tph) a été remplacée par celle des tonnes par heure d’exploitation (tphe) au niveau du broyeur principal afin d’exclure les effets de l’entretien et de la production en amont sur le rendement. L’introduction du système MOS au niveau du broyeur principal a entraîné une amélioration soutenue de 1,225 tphe par rapport aux données recueillies avant son implémentation.

« Avec la mise en œuvre du MOS, des liens plus solides existent entre la mine, l’usine et le barrage », a affirmé Jaime Awmack, directeur de l’usine. « Tout le monde connaît l’objectif du jour et tous les collaborateurs communiquent. »

Dans le cadre du système MOS de planification tactique, plus de 80 personnes ont reçu une formation lors d’un cours de deux jours sur la gestion de projet. Elles ont notamment appris à développer et à exécuter un projet, permettant ainsi à l’équipe de Peñasquito de se concentrer sur des projets fondamentaux commandités par la direction de la mine. Cela a permis d’aligner l’équipe quant à la création de tableaux et de plans d’exécution pour faire en sorte que la valeur de chaque projet soit évaluée et suivie de près.

Cette mise au point renouvelée sur l’amélioration continue, la surveillance et l’analyse a favorisé un plus grand sens des responsabilités à Peñasquito. L’accès à des renseignements plus robustes permet de prendre des décisions plus éclairées à tous les niveaux. L’amélioration des communications dans les groupes et entre eux a créé une culture de résolution constructive des problèmes donnant lieu à un milieu collaboratif hautement motivant.

En plus de ses avantages pécuniaires, le système MOS a permis de stabiliser le rendement, d’améliorer les taux de rétablissement et de rehausser la prévisibilité des directives découlant des réunions de production.

« Pour la première fois à Peñasquito, notre système MOS et notre outil SisEP, combinés à PowerBI, ont permis à nos opérateurs de première ligne d’accéder à des données en temps réel depuis la fosse et de prendre des mesures connexes », a conclu Tim Kahl, directeur général de l’exploitation. « Il s’agit d’une innovation phénoménale qui a habilité nos superviseurs, uni nos équipes de planification et d’exploitation et entraîné une hausse de notre production sous l’égide de la sécurité. »

S’inscrire

S’inscrire pour recevoir les mises à jour du blogue