L’industrie minière intègre l’automatisation dans de nombreux domaines pour améliorer la sécurité des travailleurs et gagner en efficacité.

À la mine Musselwhite de Goldcorp, de nouvelles applications ont été testées sous terre pour le processus de dynamitage, ce qui constitue une étape cruciale dans notre progression vers une automatisation complète des opérations de forage et de dynamitage dans le futur.

En 2016, en collaboration avec Orica, Musselwhite a commencé ses essais du WebGen™ 100, un système d’amorçage sans fil qui déclenche les amorces à travers plusieurs centaines de mètres de roches solides. Le système sans fil a été conçu pour s’intégrer entièrement dans les systèmes de dynamitage existants à la mine et pour améliorer la sécurité en éloignant les travailleurs du danger.

Le projet a récemment été déclaré vainqueur dans la catégorie « Forage et dynamitage » du prix 2018 du Mining Magazine. Ce prix international vient récompenser le développement de la méthode minière des Piliers d’arête temporaires (PAT) utilisant la technologie WebGen™, le premier véritable système de dynamitage sans fil au monde comme une innovation prometteuse.

Le PAT est une technique minière révolutionnaire qui utilise la technologie WebGen™ pour extraire des piliers de minerai qui n’auraient pas pu être récupérés dans des opérations souterraines auparavant. À l’aide de cette technique, le minerai du panneau peut désormais être dynamité et extrait pendant que les PAT retiennent la roche stérile et le remblai. Les piliers inaccessibles peuvent être dynamités, produisant une dilution réduite, des facteurs de remplissage des camions augmentés et une amélioration de la productivité globale.

Le système testé à Musselwhite permet à des groupes d’amorce de trou d’être déclenchés sans fil par une commande d’allumage qui utilise une onde d’induction magnétique à fréquence ultra basse pour communiquer à travers les roches, l’eau et l’air. Cela élimine les contraintes souvent imposées par une connexion physique (avec des fils) de chaque amorce pour le dynamitage.

L’onde d’induction magnétique est transmise par une antenne à environ 1 800 hertz, et reçue par des récepteurs jetables dans chaque trou d’alésage. Chaque récepteur jetable mesure 51 mm de diamètre et 320 mm de long et dispose d’un réseau d’antennes sur trois axes pour recevoir le signal avec n’importe quelle orientation du trou de dynamitage.

Une fois le plan de dynamitage défini, chaque récepteur jetable est encodé avec l’identifiant du groupe pour le dynamitage, et un temps de retardement est défini pour chaque détonateur, juste avant le chargement dans les trous de dynamitage. Un fichier CSV du logiciel de conception des dynamitages d’Orica est téléchargé sur un ordinateur de gestion du code (CMC pour Code Management Computer en anglais) indépendant (une tablette vidée des autres logiciels). Le CMC affecte les codes d’allumage chiffrés et le temps de retardement dans un fichier de dynamitage pré-chargement.  Un encodeur portatif récupère les données du CMC et encode chaque récepteur jetable et détonateur.

Trois codes séparés constituent l’identifiant du groupe, et ils doivent tous les trois être reçus du transmetteur pour initier le dynamitage. Un code de réveil active d’abord le récepteur jetable approprié du mode veille. Ensuite, le récepteur jetable activé reçoit un code d’armement qui calibre et synchronise les unités. Enfin, dans le respect du protocole de dynamitage central de la mine, le signal d’allumage est envoyé, allumant chaque détonateur conformément à son temps de retardement programmé. Les autres récepteurs jetables, qui n’ont pas reçu de code de réveil, restent en sommeil dans leur trou de dynamitage, prêts pour les prochains dynamitages.

D’autres géométries de forage et de dynamitage ainsi que des méthodes minières utilisant WebGen™ sont en train d’être étudiées à Musselwhite.  Billy Grace, l’ingénieur chef de Musselwhite, explique : « Depuis le début des essais PAT avec WebGen™ fin 2016, nous sommes devenus suffisamment à l’aise avec la technologie pour en arriver à envisager des applications sans fil dans l’intégralité de notre processus de planification minière. Toute l’équipe est enthousiaste quant aux possibilités apportées par WebGen™, et les nouvelles opportunités que ce système crée pour nous en termes d’augmentation de la productivité et de la sécurité. »

Pour plus d’informations sur l’utilisation chez Goldcorp de la technologie d’initiation WebGen™ et le prix 2018 de Mining Magazine, cliquez ICI ou visitez YouTube ICI 

S’inscrire

S’inscrire pour recevoir les mises à jour du blogue