Située à environ 500 kilomètres au nord de Thunder Bay, en Ontario, la mine Musselwhite est exploitée par des travailleurs faisant la navette par les airs. Jusqu’en 2015, les capacités limitées du réseau de transport électrique dans la région ont entraîné des restrictions importantes, ayant pour conséquence une forte dépendance aux centrales au diesel, un problème partagé par beaucoup des communautés des Premières Nations environnantes.

En collaboration avec celles-ci, Goldcorp a participé au financement et à la création d’une coentreprise appelée Wataynikaneyap (Watay) Power entre 2012 et 2015 afin d’électrifier le nord-ouest de l’Ontario et de potentiellement alimenter la mine Musselwhite.

En Ontario, 25 communautés des Premières Nations éloignées dépendent de l’énergie coûteuse produite par les centrales au diesel, qui sont leur unique source d’électricité, et brûlent environ 25 millions de litres de diesel par année pour alimenter leurs foyers et leur communauté, soit l’équivalent de 10 piscines olympiques. Ce problème freine leur croissance et limite leur accès aux débouchés économiques, sans compter toutes les difficultés qu’entraînent la livraison du combustible et les inconvénients pour l’environnement.

En mars 2018, l’honorable Jane Philpott, ministre des Services aux Autochtones Canada, l’honorable Kathleen Wynne, première ministre de l’Ontario, et l’honorable Glenn Thibeault, ministre de l’Énergie de l’Ontario, ont annoncé un investissement fédéral de 1,6 milliard de dollars qui sera versé au projet Wataynikaneyap Power pour le raccordement de 16 Premières Nations au réseau électrique provincial. En outre, l’Ontario appliquera les subventions des contribuables existantes pour financer les coûts liés au raccordement au réseau et à la distribution.

La nation Nishnawbe Aski et le grand chef Alvin Fiddler ont applaudi cette annonce. « C’est une réalisation majeure et j’honore la détermination de Wataynikaneyap Power à fournir une source d’électricité fiable à nos Premières Nations éloignées. »

Wataynikaneyap Power, une entreprise de distribution électrique autorisée, appartient désormais à 22 communautés des Premières Nations (51 %) et à leur partenaire Fortis Inc. (49 %). Le projet de Wataynikaneyap Power est le plus important et le plus ambitieux projet de transport d’énergie dirigé par des Autochtones de l’histoire de la province. Il améliorera la qualité de vie des communautés éloignées qui dépendent du diesel et stimulera les possibilités de développement économique et la construction d’infrastructures en fournissant une source d’électricité propre et fiable.

Peter Gula, directeur général de la mine Musselwhite, se réjouit de la construction de la ligne de transport. La réduction de l’utilisation de carburant diesel diminuera les émissions de gaz à effet de serre produites par les communautés et par les mines de Goldcorp, en plus d’offrir des avantages environnementaux substantiels et des économies considérables à long terme. « Goldcorp a joué un rôle essentiel dans la création de Watay en finançant le projet du début jusqu’à l’élaboration du cadre de référence de l’évaluation environnementale et a fortement contribué à réunir tous les partenaires des Premières Nations. Nous laissons héritage important dont nous pouvons être fiers, a déclaré M. Gula. Ce partenariat démontre ce qu’il est possible de réaliser lorsque le monde des affaires et les Premières Nations collaborent dans un intérêt commun pour leur bénéfice mutuel : l’incarnation de notre vision “Créer ensemble de la valeur durable”.

La construction d’une ligne de transport de 230 kV sur 1800 kilomètres a commencé en 2018 et devrait s’achever d’ici 2024. Une ligne de transport jusqu’à la Première Nation Pikangikum est déjà en cours de construction, et les travaux devraient être terminés d’ici la fin de 2018. De plus, le projet prévoit qu’une ligne de transport desserve le canton de Pickle Lake d’ici le quatrième trimestre de 2020, ce qui permettrait de répondre aux besoins en énergie à moyen et long terme de Musselwhite et de Red Lake. Lorsque les 16 communautés dépendantes au diesel et uniquement accessibles par transport aérien seront entièrement branchées au réseau électrique d’ici 2024, environ 14 000 personnes auront accès à une source énergétique fiable, ce qui représente une économie d’environ 1 milliard $ en coûts d’énergie sur 40 ans.

S’inscrire

S’inscrire pour recevoir les mises à jour du blogue