Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Amarjeet Sohi, en compagnie du secrétaire parlementaire Paul Lefebvre, a annoncé cette semaine que le gouvernement du Canada prévoit investir 5 millions de dollars pour aider à transformer la mine Borden de Goldcorp Canada Inc. en une « mine de l’avenir » qui utilisera des procédés de production aurifère plus respectueux de l’environnement.

Le projet Borden est la première mine souterraine du Canada à remplacer tout son équipement mobile alimenté au diesel par des véhicules électriques à batterie. En outre, le projet permettra d’améliorer considérablement son empreinte sur l’environnement en réduisant ses émissions de gaz à effet de serre et en créant environ 250 emplois pour les résidents des environs et les Autochtones.

« Nous pensons que les jours de l’utilisation du diesel pour les équipements miniers souterrains sont comptés, et le passage à une flotte mobile électrique est une façon logique de réduire considérablement l’empreinte environnementale de la mine », a déclaré David Garofalo, le PDG de Goldcorp. « Nous nous associons avec des prestataires de technologies qui pensent comme nous, comme Maclean Engineering et Sandvik, avec les gouvernements provinciaux et fédéraux et les Premières Nations pour commercialiser des technologies propres, améliorer la performance liée à la santé et à la sécurité, et réduire les émissions de gaz à effet de serre avec pour objectif d’améliorer la viabilité, la durabilité et le rendement de nos mines. C’est très gratifiant de voir que plusieurs niveaux des pouvoirs publics soutiennent nos innovations et notre vision d’une industrie minière plus sécuritaire et écologique. »

Le projet serait financé par le Programme de croissance propre de Ressources naturelles Canada, qui consiste en un fonds d’investissement de 155 millions de dollars pour la recherche et le développement de technologies propres et de projets de démonstration dans trois secteurs canadiens : l’énergie, l’industrie minière et la foresterie.

« Améliorer la performance environnementale de l’industrie minière canadienne est un moyen de stimuler une économie sobre en carbone », a déclaré l’honorable Amarjeet Sohi, lors de sa visite à Borden préalable à cette annonce. « Ce projet permet d’aider à faire avancer les technologies propres vers leur commercialisation, tout en créant de bons emplois de classe moyenne et en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. »

Borden est un élément essentiel du plan de Goldcorp qui vise à augmenter la production de 20 % d’ici 2021, et devrait entamer sa production commerciale au second semestre 2019.

Goldcorp a réussi à stimuler l’innovation dans le secteur minier grâce au défi #DisruptMining, et a investi plus de 10 millions de dollars dans diverses jeunes pousses et nouvelles technologies au cours de deux dernières années. Le défi #DisruptMining offre aux entrepreneurs de tous les horizons une plateforme leur permettant de présenter à l’industrie minière des technologies révolutionnaires et exponentielles, par exemple pour débloquer de nouvelles opportunités d’exploration, trouver des gains d’efficacité opérationnelle ou de production, pour réduire l’empreinte environnementale, pour remplir des engagements de développement durable ou pour développer des moyens nouveaux de financer des projets d’investissement.

Les esprits inventeurs souhaitant présenter une idée lors de l’exposition #DisruptMining et de l’événement de type « bassin de requins » sont invités à soumettre leur candidature. Les critères de candidature et les détails du concours sont disponibles sur : www.disruptmining.com. Les candidatures seront acceptées jusqu’au 5 novembre 2018.

S’inscrire

S’inscrire pour recevoir les mises à jour du blogue