Un jalon important dans l’aménagement de Borden Gold, la première mine souterraine entièrement électrique au Canada, a été franchi le 6 juin 2018, avec la signature d’une entente sur les répercussions et avantages entre Goldcorp et trois communautés des Premières Nations, y compris la Première Nation de Brunswick House, la Première Nation Cris de Chapleau et la Première Nation Ojibwée de Chapleau.

Suite à des négociations fructueuses avec les trois Premières Nations, il a été possible de procéder à la signature formelle de l’entente sur les répercussions et avantages. Cette dernière constitue une étape marquante, puisque c’est la première fois que ces trois communautés des Premières Nations sont impliquées dans un projet minier. L’entente concerne l’aménagement et l’exploitation du projet Borden Gold à proximité de la ville de Chapleau, dans le nord de l’Ontario. Goldcorp a désormais des ententes collaboratives en vigueur avec 26 Premières Nations, lesquelles reconnaissent les droits relatifs aux autochtones et aux traités à proximité de ses opérations au Canada.

En vertu de cette entente, Goldcorp reconnaît et respecte les droits et les intérêts que ces Premières Nations ont dans les environs du site du projet Borden. En outre, les trois communautés des Premières Nations reconnaissent et soutiennent les droits et intérêts de Goldcorp dans l’aménagement et l’exploitation de la future mine. Par ailleurs, l’entente reflète aussi l’engagement de Goldcorp envers la protection de l’environnement et le soutien des pratiques sociales et culturelles autochtones dans un esprit de collaboration continue.

« Les relations fructueuses se fondent sur la confiance, le respect mutuel et l’engagement profond, et cela exige une implication sincère de tous les participants. Je suis content du travail qui a été accompli par le groupe et je suis fier que Goldcorp soit la première entreprise minière à établir un partenariat avec les communautés des Premières Nations Brunswick House, Chapleau Cree et Chapleau Ojibwe. Nous reconnaissons l’importance de nourrir nos partenariats et de collaborer avec les voisins du projet pour s’assurer du caractère durable pour les communautés locales entourant Borden Gold », a déclaré Marc Lauzier, directeur général de mine aux mines d’or de Porcupine et responsable de l’aménagement de Borden.

Après plus de deux ans de communications ouvertes et honnêtes, l’entente sur les répercussions et les avantages établit les dispositions pour la protection de l’environnement et de la santé en combinant l’innovation et l’usage d’une technologie moderne pour aménager Borden Gold comme la première mine souterraine « entièrement électrique » grâce à l’élimination des véhicules fonctionnant aux carburants fossiles. Cette entente comprend aussi des dispositions pour l’emploi et la formation ainsi que des opportunités commerciales et contractuelles, et un cadre de travail pour l’obtention des permis réglementaires.

« Au nom de notre conseil et des membres de notre communauté, je suis heureux d’annoncer que nous avons souscrit à une entente sur les répercussions et les avantages avec Goldcorp en ce qui concerne le projet Borden Gold. Il s’agit de notre premier partenariat avec le secteur minier et bien que notre relation soit jeune et en pleine évolution, nous avons bon espoir pour le futur du projet et pour les opportunités qu’il créera. Nous apprécions les efforts de Goldcorp et nous sommes reconnaissants que Goldcorp admette notre lien avec le territoire. Nous apprécions également son engagement à protéger ce territoire alors qu’il est sous leurs soins », a déclaré la chef Lisa VanBuskirk de la Première Nation de Brunswick House.

Le chef Keith Corston de la Première Nation Crie de Chapleau a commenté : « La Première Nation Crie de Chapleau est heureuse de participer à cette entente avec Goldcorp. Il s’agit d’un jalon important dans notre parcours pour bâtir des relations sérieuses avec l’industrie et pour créer une occasion durable pour notre communauté. Un dialogue et un engagement ouvert et digne de confiance sont les pierres angulaires de bonnes relations, et nous sommes certains que Goldcorp maintiendra les plus hauts standards en matière de protection de l’environnement de manière à ce que les futures générations puissent continuer à pratiquer notre mode de vie traditionnel et culturel. »

La chef Anita Stephens de la Première Nation Ojibwée de Chapleau a déclaré : « En tant que chef de la Première Nation Ojibwée de Chapleau, j’offre mes sincères félicitations pour l’aménagement de Borden Gold et les processus par lesquels il pourra se réaliser. J’aimerais également indiquer que je suis fière et enthousiaste pour l’avenir.  Ces années de négociations, qui comprenaient la construction de la confiance et des relations, ont permis de débloquer des possibilités et perspectives formidables relativement à ce projet. C’est avec un grand respect et une grande humilité que nous prenons part et que nous sommes témoins des engagements et responsabilités liés à l’implication de Goldcorp auprès des communautés autochtones. »

Le projet Borden de Goldcorp lancera sous peu l’extraction d’échantillons en vrac qui pourraient atteindre 30 000 tonnes; le premier échantillon est attendu d’ici la fin de l’été. Le début de l’exploitation commerciale de la mine est prévu pour le début de 2019.

S’inscrire

S’inscrire pour recevoir les mises à jour du blogue