Pour la plus part des étudiants en Amérique du Nord, le mois d’août signifie le retour à l’école. Chez Goldcorp, nous croyons que contribuer à l’éducation est l’une des meilleures façons de créer des avantages positifs à long terme dans les communautés dans lesquelles nous vivons et travaillons.

Au cours des prochaines semaines, nous partagerons une série, en quelques parties, afin de surligner plusieurs initiatives éducationnelles dans lesquelles nous nous sommes consacrés. Cette semaine, nous regarderons un programme de jeunesse qui a causé un changement positif chez de milliers de jeunes autochtones.

Les jeunes Autochtones forment le groupe démographique qui croit le plus rapidement au Canada. Cette population continue toutefois d’affronter des obstacles sociaux et économiques de taille.

En 2014, Goldcorp a conclu un partenariat de financement de trois ans avec Right To Play, un organisme international qui œuvre pour éliminer certains de ces obstacles. Ce partenariat a aidé Right To Play à élargir la portée de son programme de promotion des compétences de base auprès des jeunes Autochtones (programme PLAY) en l’offrant dans plus de 90 communautés, dans quatre provinces canadiennes.

Right To Play a lancé le programme PLAY en 2010 dans le but d’aider les jeunes Autochtones à développer leur leadership et leurs compétences de base grâce à des activités sécuritaires, amusantes et éducatives organisées en un cycle annuel allant de septembre à août.

Depuis son lancement, plus de 3 900 jeunes Autochtones ont participé au programme PLAY et ont eu l’occasion de prendre part à des ateliers et à des activités communautaires et sportives.

Une participante au programme PLAY de la Première Nation de Whitefish River, en Ontario, a livré le témoignage suivant : Lorsque j’ai participé au programme des jeunes leader PLAY la première fois, j’ai eu l’occasion d’aider à organiser des événements et, ce qui est plus important encore, d’avoir du plaisir.

Je suis maintenant une meilleure leader au sein de ma communauté. Le fait d’aider à organiser des événements et à établir des objectifs me procure un sentiment d’appartenance et de responsabilité. Ma collaboration avec Right To Play m’a aidée à devenir une femme plus autonome et ayant davantage confiance en elle-même.

Le soutien officiel au programme PLAY offert par l’Assemblée des Premières Nations en 2015 lui a donné un nouvel élan. En effet, cette organisation a adopté une résolution exprimant son souhait que le programme soit offert à tous les jeunes Autochtones au Canada.

Le programme PLAY est vraiment unique. Il donne aux jeunes l’occasion de contribuer régulièrement au bien-être de leur communauté en planifiant et en organisant des activités dirigées par les jeunes, signale un représentant de la Première Nation Garden River.

Ces occasions de participation encouragent les jeunes à embrasser les valeurs d’inclusion, de franc-jeu et de service à la communauté, tout en développant des qualités liées au leadership, comme la fiabilité, la responsabilité, la compassion et le respect de la diversité, et une saine estime de soi et une bonne dose de confiance en soi.

Même si le programme PLAY est principalement axé sur l’éducation et le travail en équipe, il met aussi fortement l’accent sur la promotion d’une saine alimentation, de l’activité physique et de la transmission de l’héritage culturel. À ce jour, dix organismes urbains et trente communautés autochtones ont profité de ces programmes axés sur la santé.

Un groupe de participantes de la Première Nation de Kasabonika Lake ajoute ce qui suit : Le programme PLAY nous a vraiment incitées à être plus actives, à en apprendre davantage sur notre culture et à mieux nous alimenter.

L’Agence de la santé publique du Canada a récemment renouvelé son soutien financier au programme Jouer pour la prévention du diabète pour les trois prochaines années en raison de son approche holistique à la santé et au bien-être.

Les participants du programme PLAY ne sont pas les seuls à profiter de ses retombées. Des emplois destinés à de jeunes Autochtones ont été créés pour aider les mentors communautaires à mettre en œuvre le programme.

Goldcorp est fière de soutenir le programme PLAY, souligne Roger Souckey, directeur de la responsabilité sociale d’entreprise.

Nous voulons voir émerger des communautés plus saines, plus inclusives et plus dynamiques; des communauté qui offrent à leurs résidents une foule de possibilités de vivre, de travailler et de jouer. Il est inspirant de voir des travailleurs auprès des jeunes mener la jeune génération. L’avenir est prometteur.

S’inscrire

S’inscrire pour recevoir les mises à jour du blogue