À mesure que la pratique de gestion durable s’est développée et a évolué pour intégrer des secteurs nouveaux et diversifiés de l’exploitation d’une entreprise, les exigences en matière de création de rapports sur le développement durable, particulièrement pour les entreprises en activité dans plusieurs régions, ont également changé.

Chaque entreprise doit déterminer comment communiquer ses performances en matière de développement durable à ses parties intéressées de façon ouverte, transparente et efficace. Dans le cadre de cet exercice, elles doivent non seulement tenir compte de la manière de présenter les données de performances en matière de développement durable, mais également du contenu qu’elles doivent présenter.

Goldcorp, ainsi que les autres membres du Conseil international des Mines et Métaux (ICMM), crée ses rapports selon le cadre G4 de l’Initiative pour la transparence dans les industries d’extraction. Les lignes directrices G4 de l’Initiative pour la transparence dans les industries d’extraction placent l’importance relative de l’information au centre des rapports sur le développement durable : les entreprises doivent ainsi faire état des sujets les plus importants pour elles et pour leurs parties intéressées.

L’analyse de nos sujets les plus importants est effectuée chaque année et fournit le mécanisme permettant de déterminer les défis et les occasions en matière de développement durable important le plus à notre entreprise. Cette analyse est un examen stratégique systématique des principaux sujets qui ont une incidence directe ou indirecte sur notre capacité à créer, à préserver ou à réduire une valeur économique, environnementale et sociale pour nous-mêmes et nos parties intéressées. Ce processus est extrêmement précieux : il nous permet d’établir la priorité des sujets du rapport sur le développement durable, il nous aide dans la gestion et la planification des risques et il améliore nos réponses aux questions et préoccupations des parties intéressées.

Pour nous préparer à la création de notre rapport sur le développement durable de 2015, nous avons une fois encore effectué une analyse approfondie de l’importance relative. Ce processus comprenait une évaluation détaillée des informations pertinentes permettant de déterminer les priorités. Nous avons ensuite fait participer les principales parties intéressées, afin de comprendre ce qui était important pour elles, valider l’évaluation de nos sujets les plus importants et discuter de nos façons de gérer les répercussions de nos activités.

Les résultats de ce processus nous ont aidés à établir les priorités et à transmettre les performances de notre entreprise en matière de développement durable.

Conformément à notre engagement de transparence et de communication ouverte, nous avons fait intervenir une vaste sélection de parties intéressées, afin de capturer une grande diversité de points de vue. Les intervenants ayant participé ont inclus des employés, des organismes non gouvernementaux, des associations du secteur, des investisseurs, des membres de collectivités, des représentants des Premières Nations et des représentants gouvernementaux.

Nous avons résumé les principaux thèmes, questions et préoccupations abordés au cours de ce processus et avons fourni des réponses, disponibles ici.

Grâce à ce processus, nous avons déterminé 14 sujets importants. Notre rapport sur le développement durable se concentre sur ces sujets, puisqu’ils reflètent les centres d’intérêt, les thèmes et les attentes qu’ont soulignés nos parties intéressées au cours de notre analyse de l’importance relative, ainsi que les principales occasions qui s’offrent à nous de contribuer à un développement durable dans les secteurs de nos activités.

Pour mieux comprendre ce que signifie chacun de ces sujets pour Goldcorp et pour entrevoir l’importance de chacun d’eux pour nos parties intéressées, veuillez consulter la matrice sur l’importance relative ci-dessous.

Le dialogue constructif avec les parties intéressées et les collectivités a ajouté une valeur considérable à nos pratiques, politiques et procédures et nous a permis d’utiliser les connaissances acquises au cours des dix dernières années quant aux pratiques de création de rapports sur le développement durable. Nous souhaitons par conséquent reconnaître les collectivités et parties intéressées (des groupes autochtones jusqu’aux cercles universitaires, en passant par les secteurs à but non lucratif et la communauté d’investisseurs), qui ont échangé avec nous au cours des dernières années sur les sujets de développement durable. Ce dialogue a été constructif et a eu une influence considérable sur nous et sur la façon dont nous faisons affaire.

Nous continuerons à faire participer les parties intéressées ainsi qu’à viser une amélioration continue de nos programmes relatifs au développement durable et de la transparence des informations divulguées, afin de maintenir la confiance établie au cours des années.

Vos questions et votre rétroaction sur nos programmes sont comme toujours précieuses, ainsi que tout commentaire visant à améliorer notre rapport sur le développement durable. Vous pouvez envoyer vos questions à l’adresse SustainabilityReporting@goldcorp.com

S’inscrire

S’inscrire pour recevoir les mises à jour du blogue