Par : Brent Bergeron, vice-président directeur des affaires de l’entreprise

L’an dernier, dans le cadre d’un effort visant à améliorer la transparence entre les sociétés canadiennes de l’industrie extractive et les paiements versés par celles-ci aux gouvernements du monde entier, le Canada s’est engagé à établir de nouvelles normes de déclaration obligatoires. Les recommandations relatives à ces normes ont été publiées en janvier par le Groupe de travail sur la transparence dans l’industrie extractive, composé de l’Association minière du Canada, de l’Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs et de deux organisations non gouvernementales.

Goldcorp a apporté son plein soutien à ce processus et a participé de manière active aux consultations organisées par le groupe de travail et les responsables du gouvernement canadien. Ces normes exigent que les compagnies manières cotées en bourse au Canada déclarent les paiements versés – dans le cadre de leurs projets – au gouvernement national (y compris aux autorités nationales et infranationales) et aux gouvernements étrangers, comme souligné dans les recommandations.

Goldcorp travaille depuis longtemps avec les gouvernements sur les questions des taxes et redevances, et ce, dans la plus grande transparence. En tant que membre du Conseil international des mines et métaux, Goldcorp s’engage à mettre en œuvre l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE), une norme internationale qui encourage la transparence des recettes. Cette initiative exige que les gouvernements et les compagnies déclarent les recettes issues de leurs activités d’extraction.

En vertu de cette norme, Goldcorp devrait déclarer tous les paiements supérieurs à 100 000 dollars. Les types de paiements visés par les recommandations incluent les taxes sur les bénéfices, les redevances, les frais, les droits de production, les primes, les dividendes, les paiements relatifs aux infrastructures requis par la loi et les frais de transport et d’exploitation des terminaux.

Nous croyons que cela représente un pas dans la bonne direction et soutient pleinement les recommandations formulées par le groupe de travail. Les activités de Goldcorp génèrent des recettes pour les gouvernements du monde entier grâce aux taxes et redevances qui leur sont versées. Depuis 2011, Goldcorp divulgue le montant de ses paiements dans son rapport annuel sur la durabilité. Goldcorp a versé plus de 800 millions de dollars aux finances publiques des pays où il a exercé ses activités en 2011. En 2012, ce chiffre a dépassé un million de dollars.

Plus important encore, ces fonds soutiennent l’économie du pays concerné et contribuent au développement local, ce qui est au cœur de notre vision « Ensemble, créons une valeur durable ». Enfin, même si les versements aux gouvernements constituent un indicateur pertinent de la transparence, les activités de Goldcorp contribuent au développement économique et à la prospérité des collectivités d’accueil par de nombreux autres « moyens » comme les salaires et traitements versés aux employés et entrepreneurs; la création d’emplois à travers l’élargissement des projets existants et les nouveaux projets de croissance; les paiements versés aux fournisseurs de biens et services; la création indirecte d’emplois et le développement de petites entreprises dans les collectivités et localités environnantes; la modernisation des infrastructures locales et le soutien financier au développement des collectivités. Nos blogues sur l’éducation et la santé décrivent certains projets dont nous sommes particulièrement fiers.

L’amélioration de la transparence des contributions versées par les compagnies manières pour le développement économique va dans l’intérêt de tous. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur notre impact économique aux niveaux local, régional et national, n’hésitez pas à consulter la section Impact économique local (Local Economic Impact) de notre rapport sur la durabilité.

S’inscrire

S’inscrire pour recevoir les mises à jour du blogue