Par : Petri Salopera, directrice de la responsabilité sociale de l’entreprise à El Morro

Octobre marque le mois de la sensibilisation au cancer du sein. Afin de s’attaquer à l’une des premières causes de décès chez les femmes d’Amérique latine, le site El Morro, propriété du groupe Goldcorp, a lancé une initiative de dépistage du cancer du sein à la suite d’un accord conclu entre le Service national d’aide aux femmes de la région d’Atacama (SERNAM Atacama) et la Fondation Arturo Lòpez Pérez pour la mammographie mobile.

María Teresa Cañas, directrice régionale de la SERNAM Atacama, explique que « le cancer du sein est responsable de la mort de 11 personnes par tranche de 100 000 habitants au Chili. C’est souvent lorsque la maladie n’est pas détectée à un stade précoce qu’elle peut avoir une issue fatale. »

En 2005, dans le cadre d’un programme de santé national, des dépistages mammographiques gratuits ont été progressivement introduits auprès des femmes âgées de 50 ans et plus. Trois ans plus tard, les taux de soumission au dépistage mammographique n’étaient que de 12 % à Santiago, la capitale du Chili, et encore moins élevés dans les zones rurales.

Irma Gatica Pastén, une habitante de San Félix, a entendu parler des statistiques relatives aux femmes et au cancer du sein. Même si, comme la plupart des femmes, elle n’a jusque-là éprouvé aucun symptôme, l’inquiétude a toujours subsisté dans un coin de sa tête. Ce n’est qu’après avoir eu l’occasion de subir un test de dépistage via l’unité de mammographie parrainée par Goldcorp, dans la petite communauté chilienne de San Félix, que Pastén a pu jouir de la tranquillité d’esprit.

« Le fait de passer cet examen m’a permis de gagner en sérénité en ce qui concerne ma santé.

Romina Maldonado Gutierrez perçoit également la mammographie comme un moyen important de préserver la santé des femmes.

« Ma mère est décédée d’un cancer du sein alors qu’elle n’avait que 29 ans. C’est pourquoi je crois qu’il est essentiel de prévenir cette maladie et d’encourager toutes les femmes à ne pas remettre cet examen à plus tard. Elles ne doivent pas avoir peur : c’est pour le bien de chacune d’entre nous. »

Gatica Pastén et Maldonado Gutierrez font partie des 200 femmes de la province de Huasco qui ont été « testées » par l’unité mobile de mammographie de la Fondation Arturo López Pérez.

Sur les 200 femmes soumises au test de dépistage, le cancer du sein a été détecté chez une seule d’entre elles. Celle-ci va faire l’objet d’un traitement approfondi. Par ailleurs, la nécessité de subir un second examen et de recevoir un éventuel traitement a été identifiée chez 24 femmes. Sans la clinique mobile, leurs symptômes auraient sans doute été découverts trop tard.

Le programme de prévention mis en place à El Morro souligne l’engagement de Goldcorp à s’occuper de ses employés, de leurs familles ainsi que des collectivités au sein desquelles l’entreprise exerce ses activités.

Le partenariat public-privé conclu entre la SERNAM et El Morro a reçu le soutien et l’approbation de politiciens de tous les échelons du gouvernement régional.

Pour les patientes de la clinique comme Gutierrez et Pasten, l’initiative a fait naître un sentiment nouveau de soulagement et d’optimisme.

S’inscrire

S’inscrire pour recevoir les mises à jour du blogue